observations

n\\\\\\\'hésitez-pas à les enrichir

hyper frugal

Il y’a quelques jours, Lise Demoulin a créé deux espaces au sol avec du scotch lors d’un sponsor meeting. Ces espaces étaient intitulés « oui » et « non ». L’idée était de demander aux sponsors de classer des cartes comprenant différentes technologies et de voir si elles pouvaient être utilisées pour la session.

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • la simplicité du procédé
  • le fait que ça fonctionne, c’est à dire que les sponsors se retrouvent à manipuler des objets, et plus seulement à formuler des concepts
  • le fait de considérer un sponsor meeting comme une première occasion de ressentir ce que les participants vont vivre en session.

Ce que nous pourrions imaginer :

  • distribuer un kit de trucs « super facile à faire en moins de 30 secondes lorsque les sponsors sont sur le point d’arriver »
  • Avoir du scotch prédécoupé en bandes de 15 cm
  • Des cases vierges dans un coin de la pièce, à labelliser et utiliser selon le besoin
  • Des lignes au sol, voire une croix, à labelliser ou utiliser selon le besoin
  • Des modèles vierges à dérouler comme on déroule un écran de projection : cercles, croix, graphes, chemins de fer, frises, échelles, radar.
  • Même chose, mais en partant d’un rétroprojecteur
  • Se demander, à chaque sponsor meeting, ce qu’on pourrait fabriquer qui les engagerait d’avantage
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter