observations

n\\\\\\\'hésitez-pas à les enrichir

Qui es-tu ?

Hanh Claire Lam nous apprend que lors d’un séminaire d’Olivier Maurel, il est proposé un exercice qui consiste à se poser 5 fois la question  » qui es-tu Pierre Volant (si par exemple votre binôme s’appelle Pierre Volant) » ? Il semblerait que ce soit redoutable et que le procédé rende deux inconnus presque intimes en quelques minutes et vous révèle à vous même comme jamais.

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • le côté obsessionnel.
  • la simplicité de la question.
  • la côté un peu stupide de la question qui se répète.
  • le fait de mettre en lumière, avec peu d’effort, qu’une même question conduit à différentes questions, selon ce que vous décidez d’y engager.
  • l’invitation à poursuivre le séminaire en engageant votre personnalité privée, voire intime.
  • le fait que c’est quand même à vous de décider. Personne ne vous force à vous révéler.

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Poser la question jusqu’à ce que l’autre dise stop, comme dans l’exercice sur la bonne distance physique, où l’on s’arrête lorsqu’on commence à ne plus être bien.
  • reposer la question avec un délai plus important. Une fois par jour pendant une semaine, pour voir si ça change quelque chose.
  • utiliser le même procédé mais avec d’autres questions, comme « que penses-tu de la sociocratie ? » ou « qui devait gagner la finale de top chef cette année ? » ou encore « Comment vas-tu ce matin ? »
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter