observations

n\\\\\\\'hésitez-pas à les enrichir

la foire aux livrables

Avec Maî-Lien, dans la préparation d’une session, nous avons imaginé créer une foire aux livrables. Les sponsors d’une démarche collaborative ont imaginé des défis à soumettre aux sous-groupes qu’ils vont assembler sur leur sujet. Pour chaque thématique, nous leur avons demandé d’identifier les livrables qui leur seraient utiles. Puis nous avons eu l’idée de créer une galerie de livrables, sans leur défi associé, et de poser la question suivante : lesquels vous seront les plus utiles une fois passée la session ?

 

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • séparer un objet en deux (défi – livrable)
  • se projeter dans l’après, dès le début, en comparant les mérites des livrables envisagés
  • se poser la question de l’utilité de manière aussi frontale
  • prendre du recul, voire de la distance avec l’objet du travail, avant même qu’il ait lieu
  • clarifier ainsi le deal entre les sponsors, nous et les participants

Ce que nous pourrions imaginer :

  • recréer les conditions d’une foire, avec quelqu’un qui harangue la foule
  • donner une forme aux livrable, les attacher à des objets qu’on présenterait comme le ferait un commissaire priseur
  • les présenter sur une table parmi d’autres objets décalés
  • demander à chacun de décrire ce qui manque à chaque livrable pour qu’il soit réellement utilisé au terme de la session
  • ajouter une corbeille pour jeter avec emphase les livrables qui, de toute façon y finiront
  • ajouter 6 corbeilles, une par mois, pour préciser quand est-ce que chaque livrable y finira

 

Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter