observations

n\\\\\\\'hésitez-pas à les enrichir

le off

Avec Aliénor de Montredon et Sophie Sachline nous avons eu une idée qui marche très bien. Face à un sujet assez technique, en anglais, nous avons proposé au sponsor principal de venir tester nos consignes et templates « en off », entre deux sponsor meeting. Cela a permis de sécuriser un grand nombre de choses.

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • Le fait de sortir du process
  • Le fait de faire du off et de prouver qu’il y’a bien du boulot à faire entre les sponsor meetings
  • Le fait d’avoir en main, grâce à cette première séance de travail, plein d’exemples de livrables activités par activité qui pourront notamment servir d’exemples en session (pour avoir le bon niveau de réponse).
  • Le fait de ne rien lâcher
  • Le fait d’engager plus encore le sponsor dans la préparation et dans le design
  • Le fait de faire une session avant la session, qui lui permet d’être plus en empathie avec les participants qu’il a invité
  • Le fait d’avoir un élément de comparaison entre une version « seul dans mon cerveau » et une version « à trente personnes on va beaucoup plus loin »

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Lui demander, une fois que cette mini session sous forme d’échantillon est terminée, si il a encore besoin des autres ou si il est satisfait du résultat qu’il a produit seul
  • Aller jusqu’à faire du meta à la fin de cette session échantillon : quelle activité vous a le plus apporté ? Comment vous êtes vous senti ?
  • Faire une vraie session, tant qu’on y est, à 4, avec deux sous-groupes, mais en accéléré.
  • Une fois les livrables attendus sous les yeux, se demander si il n’y a pas un autre chemin pour y parvenir.
  • À l’image des « réductions », exercice en écriture musicale qui consiste à faire la synthèse d’un opéra ou d’une symphonie en 3-4 motifs clés, réduire la session en formulant les une à la suite des autres les 7-8 questions puissantes clé que l’on pose aux participant et les tester auprès des sponsors
  • Et surtout faire des Shadow sponsor meetings, pour aller jusqu’au bout de l’empathie client et nous saboter nous-mêmes
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter