observations

n\\\\\\\'hésitez-pas à les enrichir

le BHV

Merci Béatrice Collet qui nous raconte que lors de la préparation d’une session elle eut l’idée de disposer tous les canvas qui pouvaient être pertinents, sur les murs de la salle dans laquelle elle recevait les sponsors d’une session. L’idée était de les voir réagir.

 

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • commencer par les outils, ce qui semble à l’envers par rapport à nos pratiques, et en même temps, pas nécessairement, si on s’en sert comme d’un révélateur
  • le côté rassurant, en leur permettant de toucher le matériel avec lequel nous allons faire travailler les équipes
  • la profusion et la diversité, qui permet de prouver une chose que l’on dit beaucoup : « nous ne sommes pas partisans d’une méthodo plutôt qu’une autre »
  • le fait de mettre le sponsor dans nos chaussures, face à notre propre bibliothèque d’outils
  • mettre ainsi en valeur les outils sur-mesure que nous utiliserons finalement (ce dont il ne peut pas se rendre compte si il ne connaît pas les outils standard).

Ce que nous pourrions imaginer :

  • faire un film, en caméra subjective, de ce que va vivre le participant
  • faire un roman photo de ce que va vivre le participant (plus simple), avec la formulation de sa voix intérieure
  • le faire prototyper la session sur un plateau de jeu

 

Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter