observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / INSPIRATION / rituels / 4h pour le collectif

4h pour le collectif

Michel Clavel nous apprend qu’à la Louve, une épicerie solidaire, l’on devient membre et accède aux produits qui y sont distribués sous condition. La condition est d’y consacrer 4 heures par mois, en binôme. Cela fait penser aux matinées mensuelles à Kigali (voir la matinée pour le collectif)

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • la simplicité du deal : 4h à 2 – le plein de topinambours
  • le côté exclusif. Sans ça, tu n’auras pas tes topinambours.
  • l’ouverture : l’activité n’est pas décrite, juste le temps
  • la connexion : en binôme à porter des cageots ou à faire la caisse, on se découvre forcément
  • le binôme, il y’en aura au moins un qui s’y connait

Ce que nous pourrions imaginer :

  • changer de partenaire à chaque fois
  • se poser la question dans l’autre sens : pour 8h par mois, qu’attendrais-tu d’un collectif ?
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter