observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

le transport narratif

Nous apprenons que pour faire changer les comportements et croyances des gens, un court métrage est plus efficace qu’un livre, une affiche ou un débat télévisé. C’est du à un phénomène appelé le transport narratif. Ainsi, si vous voulez sensibiliser une population à l’importance de la prévention d’une maladie spécifique, réaliser un épisode d’une série sur ce thème serait l’idée qui marche le mieux. Les ressorts en sont les suivants :

  • l’identification (pas nécessairement au personnage principal)
  • la visualisation
  • l’ancrage émotionnel
  • le réalisme psychologique, qui serait étonnamment plus fort face à une fiction qu’à un documentaire
  • la chute du réflexe de contre-argumentation, car le spectateur se laisse faire lorsqu’on lui raconte une histoire et quitte son habit de censeur

 

Ce que j’aime dans ce constat :

  • le fait que raconter une histoire ait un impact sur le réel
  • le fait de le mesurer
  • le fait qu’on ait enfin trouvé un moyen doux de faire baisser l’esprit critique, d’aider les gens à baisser leur garde et à s’enrichir d’une nouvelle perspective plutôt que de chercher à valider leurs hypothèses les plus familières
  • le fait que l’étude montre que notre cerveau qualifie de plus réaliste certaines scènes de film d’animation ou de science fiction (vs scènes tournées dans leur rue) : la notion de réalisme psychologique (vs littéral)

Ce qu’on pourrait imaginer :

  • se servir des résultats de cette étude comme prétexte pour proposer à un sous-groupe d’écrire l’histoire édifiante qui leur permettra de diffuser leurs croyances communes. Faire ainsi produire une synthèse des idées de la journée sous forme narrative
  • réaliser un court métrage, ou une série, sur les bienfaits de la collaboration pour faciliter le développement de nouvelles postures, attitudes et habiletés au travail
  • réaliser un court métrage, ou une série sur ce même thème, mais en dans un cadre fantaisiste.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter