observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

la citation en morceaux

Alessandro Attanelli a expérimenté un truc fameux. Séquence après séquence il dispose les morceaux d’une citation sur les murs de la salle dans laquelle il travaille avec un groupe, dans le désordre. Certains participants le remarquent, d’autres non. Certains commencent à déduire la citation en question, d’autres en inventent.

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • changer quelque chose, sans le dire
  • faire tenir une journée en une phrase. Cela fait penser à l’apprentissage par commotion chez les moines zen, qui attendent pendant des heures de pouvoir voir leur chef spirituel, lequel, peut-être, leur dira une phrase.
  • le fait de préparer des surprises pour ses participants. C’est bien aimable

Ce que nous pourrions imaginer :

  • le même procédé avec une image
  • faire choisir un mot par participant par séquence et faire le cadavre exquis le plus lent jamais vu. Une journée pour en venir à bout.
  • produire une citation idiote
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter