observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

se contredire soi-même

J’apprends grâce à Aliénor que dans une séance de codéveloppement on a le droit de se contredire soi-même.

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • qu’il existe enfin un endroit pour ça
  • que ce soit valorisé comme une compétence, ou du moins un apport réel à la discussion
  • le fait de devoir chercher, tendre vers cet état si familier et pourtant toujours intérieur

Ce que nous pourrions imaginer :

  • fêter ses contradictions, par un son, un éclat de voix, un geste glorieux comme les footballeurs
  • chercher à valoriser d’autres états réprimés socialement comme dire aux autres qu’ils sont intelligents, partager avec les autres les a priori que l’on a sur eux, ou pas.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter