observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

la semaine de 14 jours

Hier j’ai listé toutes les choses que j’ai envie de réussir cette année. Puis pour chacune de ces choses, je me suis demandé combien de temps par semaine serait nécessaire pour faire un super boulot dans de super conditions.

Manon m’a alors suggéré de faire la somme de ces jours et je suis arrivé à 14.
Il me faut donc 14 jours par faire bien tout ce que je projette. Et cela sans les temps de repos et de « green zone » (temps pour effectuer des tâches à faible consommation pour se régénérer).

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • Mettre quelqu’un face à sa contradiction, gentiment.
  • Prendre une question par un angle hyper factuel, quasiment comptable, sans hésiter.
  • Se rendre compte alors, par la preuve, qu’on court après un leurre à vouloir réussir ce qui demande 14 jours.
  • Se dire aque le plaisir de lancer des initiatives et des projets est peut-être une activité en soi et un service à rendre aux autres mais qu’on arrête, définitivement, de porter seul.
  • Et, faire des choix, dire non pour faire bien 2 de ces choses et non 6.

Ce qu’on pourrait imaginer :

  • En clôture de session, faire le même exercice avec les participants qui projettent des actions en leur posant la question : quel temps faudrait-il pour faire bien chacun d’entre elles et être fier du résultat obtenu.
  • Sur le même principe du « focus », dont Manon me dit qu’il est la clé de la réussite, n’associer qu’une mission par participant, et jamais 3.
  • Se poser la question pour sa vie « perso » également : quel temps le serait nécessaire pour faire bien ce que j’ai envie de réussir (comme certains travaux par exemple)
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter