observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

3 lignes

Nous apprenons qu’un designer automobile doit être capable de représenter une voiture en 3 traits. Sinon c’est qu’il est pas vraiment prêt à présenter son concept.

Ce que j’aime dans ce principe :

  • Avoir tant travaillé que tout tient en un geste
  • L’idée de simplification, comme les savants « réducteurs » en analyse musicales qui vous résument une symphonie en un pattern unique.
  • L’idée que le cerveau humain n’est peut-être pas capable d’enregistrer trop de lignes et que cette contrainte est là pour aider les futurs propriétaires à appréhender leur voiture avec facilité.
  • La spécificité et la clarté de la contrainte : 3 lignes, c’est pas compliqué.

Ce qu’on pourrait imaginer :

  • Se poser la même contrainte en design de session. Quelles serait l’équivalent des trois lignes ?
  • Un objectif clé, un livrable clé, un moment clé ?
  • 3 séquences clé ?
  • 3 choses que les participants devraient être capable de faire après la session ?
  • Si on se centre sur le participant : Un motif (pourquoi je suis là – vu par le participant) / un don (ce que je vais donner aux autres) / un contre-don  (ce que je vais recevoir des autres)
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter