observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

la coupure de presse

Clément a eu proposer que nous demandions aux participants de créer la coupure de presse qui relatera le succès de leur équipe. Lors de la réunion de préparation, les sponsors hésitaient entre faire écrire 1, ou 3 versions à chaque sous-groupe (best case, worst case, most probable case). Nous trouvâmes l’astuce suivante : chaque groupe produirait deux brèves et un article principal sur le « most-probable ».

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • Que chaque groupe envisage la totalité du spectre et nourrisse le scénario « most-probable » des projections hautes et basses
  • Le fait de doser l’effort en permettant d’écrire une brève sans priver les groupes d’explorer ces pistes souvent assez ludiques
  • Le fait d’avoir trouver une troisième solution à notre question que l’on percevait comme binaire.

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Utiliser un patchwork de formats comme modèle pour permettre aux participants d’exploiter les plus adaptés qu’ils à l’appétit qu’ils ont pour tel et tel sujet.
  • Ne pas imposer de taille de template, d’une manière générale. Laisser plus de marge en terme de livrable, pas forcément sur l’objet du livrable mais sur ses dimensions.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter