observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / INSPIRATION / communication / tactique / le coup du barreau scié
Mar 15 2018

le coup du barreau scié

Clément nous apprend qu’il existe une technique pour mettre mal à l’aise les suspects lorsqu’ils sont interrogés par la police et qui consiste à scier légèrement un des barreaux de sa chaise.

Ce que m’interpelle dans cette pratique :

  • L’intention de déstabiliser le suspect au sens propre.
  • Le fait de « créer les conditions » pour reprendre un terme de notre métier de la facilitation.
  • Le fait que parfois les flics doivent se faire des blagues et intervertir les chaises et que c’est vrai que ça doit être marrant

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Détériorer l’assise, sans forcément abîmer la chaise, pour créer des expériences en session.
  • Nous pourrions en bloquer une un peu trop haut et y assoir la personne qu’on entend le moins pour lui donner un peu d’ascendant et de leadership.
  • L’inverse marche bien aussi, celui qui n’écoute pas assez devant s’y assoir, comme un gage.
  • Recréer le coup du barreau scié avec 5 couches de gaffer sous un pied pour une séquence où chacun parle des « cailloux dans la chaussure ».
  • Bloquer le dossier un peu trop en avant (comme si on allait basculer vers le sol), pour simuler l’expérience du risque, de ce qui nous menace. Sans les mains puis en se retenant de tomber pour simuler ce qui nous retient.
  • Trop en arrière pour simuler le sentiment d’être en zone de confort jusqu’à ce sentir à quel point cela nous isole et nous empêche d’agir.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter