observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

l’éveil à la vie

« Trouvez ce qui vous éveilles à la vie puis faites-le. Car ce dont le monde a besoin c’est d’êtres qui s’éveillent à la vie ». H.Thurman. Merci Marie-Christine pour ce commentaire du post sur la fortune et cette maxime si inspirante.

Ce que j’aime dans cette maxime :

  • Se dire qu’un métier peut nous éveiller à la vie, carrément. J’ai le sentiment qu’on franchit une ligne taboue lorsqu’on pense comme ça. Il est souvent attendu qu’un job reste un job et que ceux qui pensent le contraire soient des naïfs encore épargnés, des menteurs invétérés ou de doux rêveurs. Et ici, c’est bien plus encore qu’un job, c’est presque une voie vers la plénitude.
  • La dimension mystique : une partie de ce qui se passe nous échappe.
  • La phrase sybiline : que veut dire nous éveiller à la vie
  • L’appel à l’enfance : à laisser cette phrase résonner, on se sent nourrisson joyeux.

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Se demander quelles activités nous ont éveillé à la vie ou lesquelles nous éveilleraient à la vie et dresser la liste non plus des drivers mais d’un truc nouveau. Si vous avez des idées pour décrire une énergie bienfaisante et qui donne envie de s’étirer en chantant un truc sur le Nescafé nous sommes preneur.
  • Se poser la question inverse : quelles activités me donnent envie de me cacher ou de marcher à l’ombre.
  • Franchir cette ligne mystique à nouveau mais sur d’autres dimensions en posant des questions étonnantes à des groupes : qu’est-ce qui, parmi les questions que vous pose votre manager, vous donne le sentiment de vivre unifié ?
  • Selon vous, à combien de cycles de réincarnation pensez-vous en être lorsque vous voyez cette publicité pour le déodorant ?
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter