observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

l’appel

Sur le thème du voyage du héros (modèle type de récit qui permet de réfléchir sur soi), nous apprenons grâce à Tony khabaz que la clé la plus importante serait la puissance de « l’appel ». L’appel dans le voyage du héros est ce qui guide le héros tout au long de sa quête.  Ce que nous dit Tony khabaz est que lors d’un séminaire de 5 jours sur ce thème, il est nécessaire de se recentrer tous les matins sur l’appel et d’en éprouver la justesse. Chaque participant doit s’y coller, en partant du ventre, pour aller vers le coeur et enfin vers la tête.

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • Se poser la question tous les matins de ce qui nous appelle, au delà du cadre d’un séminaire. Ce matin ce qui m’appelle est mon désir d’inventivité et de partage (est-ce ça l’appel ?)
  • Le fait de partir du ventre. Il existe plein de versions tête-cœur-corps. Avec Arielle nous cheminons du coeur, vers la tête, vers les mains (tu ressens quoi, tu penses quoi, tu fais quoi). J’aime bien cette version qui part du ventre.

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Dans un cercle de confiance, tenir un fil WhatsApp ou slack ou je sais pas quoi sur lequel décrire et partager ce qui nous appelle le matin.
    Se poser la question le soir, de ce qui visiblement nous a appelé pendant la journée, ce à quoi nous avons essayé de mettre nos efforts malgré la persistance to do list.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter