observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

double tour

Jano a eu une idée géniale. Après une séquence particulièrement heureuse lors d’un atelier avec son équipe, il s’est dit que c’était si bien, qu’il fallait recommencer. Je crois qu’il s’agissait d’un tour de table sur les fiertés.

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • rompre avec cette norme selon laquelle on ne doit faire chaque séquence qu’une fois, comme si une session était un concert de musique où la stricte répétition était proscrite.
  • refaire n’est probablement pas vivre la même expérience, par ailleurs.
  • chercher l’intensité, non dans la variété ou la complétude, mais dans l’utilité de la séquence.

Ce que nous pourrions imaginer

  • questionner les sponsors d’une session lors de la préparation d’une session, sur les séquences que nous pourrions répéter
  • répéter certaines séquences pour expérimenter ce qu’on pourrait appeler le voyage immobile. Comment vivre autrement la même chose. La semaine dernière, nous avons modélisé l’ennui (faire autrement ce qu’on a déjà fait deux fois de la même manière) pour s’en défaire, cette fois-ci, nous y plongeons.
  • disposer d’un applaudimètre, ou d’un droit pour les participants à choisir une séquence qu’ils souhaitent revivre.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter