observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

play vs work

Prenez quelques sous-groupes et proposez leur de lister les différentes caractéristiques qui distinguent l’exercice du jeu et l’exercice du travail. Parmi celles-ci, vous pourrez trouver :

  • s’exerce librement
  • invite au plaisir
  • saine compétition
  • apprendre à perdre avec élégance
  • règles du jeu partagées
  • ..

Puis, demandez aux groupes ce qu’is pourraient imaginer pour rendre les caractéristiques du travail similaires à celles du jeu.

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • C’est d’une grande simplicité
  • La possibilité d’ouvrir des champs de liberté au travail jusqu’ici inexploités
  • Le fait d’interroger les normes implicites et de les remettre en question
  • Le fait d’aider les gens à rapprocher les deux expériences. Je suis convaincu que le travail ne peut pas en pâtir. On se prend en général suffisamment au sérieux pour craindre qu’un peu d’espace pour le jeu menace notre performance.

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Faire le même exercice avec d’autres expériences, pas nécessairement fédératrices comme le jeu.
  • Comparer ainsi le management à l’éducation peut  faire des étincelles intéressantes. Dans cette même veine, comparer le travail à un rdv chez le dentiste, ou à une visite chez des beaux-parents pénibles
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter