observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

le groupe tout neuf

La semaine dernière, pour un groupe dont nous sentions qu’ils devaient sortir de leur bulle (leurs créas sur leur produit tournaient en rond), nous avons fait venir 6 personnes par surprise à la clôture du premier jour. Ces 6 personnes avaient un point commun, le regard fin et neutre. Nous avons réunis :

  • Une sémiologue
  • Un scénariste
  • Un game designer
  • Un vidéaste
  • Un compositeur
  • Un spécialiste en stratégie digitale

Le groupe finissait sa journée par un pitch collaboratif retraçant toute l’histoire et tout l’univers du produit.

Suite à ça, les questions que nous avons posées aux nouveaux venus sont :

  • Qu’y a t’il de singulier dans ce qui a été dit
  • Qu’y a t’il de commun ?
  • Quels mots choisir pour retranscrire les émotions que l’équipe souhaite que le produit provoque (nous leur avions fourni une liste de 879 mots pour décrire les émotions)

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • La surprise
  • La tension – des gens vont venir !
  • Le décalage – des métiers différents
  • La neutralité – une participant à mis à jour à quel point ce qui se disait était bateau
  • La liste des mots émotionnels hyper précis pour les aider à sortir des mots valise

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Régulièrement, aller chercher un ou des candides en clôture ou pendant la session pour avoir un troisième regard et une voix complètement libre.
  • Proposer ce dispositif en préparation en posant la question du choix du métier des nouveaux venus au client. Marjolaine reconnaîtra « l’orpailleur », une offre que nous avons conçue et qui repose sur l’accumulation de multiples retards décalés sur son sujet
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter