observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / INSPIRATION / modélisation / modéliser l’ennui

modéliser l’ennui

Nous apprenons grâce à Samuel Guillon que pour apprendre la curiosité à une intelligence artificielle, les chercheurs ont eu l’idée géniale de modéliser l’ennui.  Concrètement, si une machine emprunte deux fois le même chemin, elle est programmée pour en trouver un nouveau.

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • L’idée de base qui est de programmer la curiosité : écrire le plan grâce auquel, si on le suit scrupuleusement, on sort des plans.
  • Modéliser le contraire de ce qu’on cherche
  • Définir l’ennui comme le troisième passage sur le même chemin
  • L’idée de forcer une intelligence à se tenir dans sa zone de progres, en permanence (by design diraient certains).
  • Le fait qu’il faille quand même faire une chose deux fois me paraît important, pour l’humain en tout cas. Faire une activité juste une fois ne me paraît pas constituer un apprentissage mais plutôt une expérience à ce stade.

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Se servir de cette modélisation pour concevoir les parcours de carrière, pour ceux ont cette charge.
  • Se dire, en management, que deux fois la même mission dans les mêmes conditions est un maximum pour un membre de l’équipe
  • Poser la question de la modélisation à des équipes projets : « comment allez vous programmer l’acquisition de nouvelles idées, façons de faire etc.. »
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter