observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / bi / efficience d’usage

efficience d’usage

Merci Cedric qui partage avec nous cet article sur l’efficience d’usage.
On y apprend que d’identifier les degrés d’utilisation des ressources d’une organisation fait naître de nouvelles idées d’usage (1 – une école calcule qu’elle utilise son bâtiment à 15% de sa capacité d’accueil sur une année et propose d’accueillir un fablab à des horaires « off » et apporte ainsi plus de valeurs aux élèves) et que de se poser cette question (degré d’usage) sur 4 dimensions systémiques a un effet vertueux sur ses partenaires (2-michelin repense son modèle d’affaire en facturant des km et non des pneus et devient par là plus solidaire de fournisseurs et de de distributeurs).

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • Le fait qu’un calcul d’exploitation soit porteur de créativité
  • Le fait de réaliser qu’une organisation a des ressources inattendues
  • Le fait de réaliser que deux organisations ensemble ont encore plus de ressources inattendues
  • Le fait de questionner l’usage et non la fonction
  • La question qui peut faire peur (le cote dark du Lean management parfois considéré comme le bras armé des fonds d’investissements venus saigner des entreprises) qui devient ecolo (comment utiliser nos ressources de manière responsable et créative en impliquant tous les acteurs concernés)

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Faire des rétro centrées sur l’usage chaque semaine
  • Dans une réunion d’équipe cela pourrait donner : qu’elles ressources a-t’on utilisé cette semaine, pour quel usage, et qu’elles ressources n’a t’on pas utilisé ?
  • Au sein de l’équipe, auprès des équipes partenaires ?
    Qu’est-ce que plus de collaboration entre notre équipe et telle équipe partenaire pourrait générer ?

C’est ici :https://www.hbrfrance.fr/chroniques-experts/2017/10/17159-ne-pensez-plus-efficacite-efficience/

 

Share this entry
1 Comments
  1. Super, cela me fait penser au modèle imitai pour se connaître soi-même.
    Si on inversait pour décider aussi de ne plus faire certaines activités.
    Ex. Pour l’école qui accueille 15% de son temps : Ne plus accueillir du tout : lia donnerait quoi ?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter