observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

le Gong

Voici une trouvaille de Nico Wauquiez, complétée de commentaires de nico et de brice. Dans une start up florissante chez qui Nico et Guillaume ont bossé cette semaine il y a ce gong dans les bureaux. Et à chaque fois qu’un contrat est signé, on donne un coup de gong, et tout le monde s’interrompt pour une salve d’applaudissements.

Cela fait penser à une boite dans laquelle c’était un panier de basket qui recueillait les contrats. Mais il y’avait quelque chose de glauque alors qu’ici c’est réjouissant.

Ce que j’aime :

  • Ceux qui sont au téléphone avec un client à ce moment-là et qui se retrouvent à expliquer que c’est génial
  • j’imagine que pour un commercial faire retentir le gong doit être un moment particulier
  • Le chaos à portée de main. En un son, tout devient fou.
  • Le côté mi-spirituel, mi-film de kung-fu, qui nous emmène loin du monde des start-up. Quoi que.
  • Dans des modes de travail où on ne peut pas forcément mobiliser tout le monde pour célébrer chaque victoire à sa juste mesure, gagner ainsi en intensité par un gros bruit et une liesse générale.

Ce qu’on pourrait imaginer :

  • éteindre les lumières pendant deux minutes en chantant po polo pop pop po sur l’air des white stripes
  • faire une ola silencieuse et reprendre le travail comme si de rien n’était
  • faire une chenille
  • Faire le tour du quartier les bras en l’air
  • Faire le tour de l’étage en marchant à l’envers
  • Être aux petit soins pendant le reste de la journée avec le/la collègue qui vient de gagner un client, lui apporter son café, lui proposer de l’aide et du temps.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter