observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

one touch

Une amie proche a eu une séance d’acupuncture avec un maître. Il est si demandé qu’il n’y a qu’un créneau pour le joindre. Après lui avoir posé quelques questions et l’avoir écouté un temps, il la piqua. En un seul point. Je n’y connais rien. Je ne sais pas si il est courant de ne faire qu’une piqûre.

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • L’intervention brève (hello Gregory Leroy !)
  • Le mystère. On ne comprend rien à ce qu’il fait et nous n’avons aucun autre choix que celui de faire confiance.
  • Le rêve du paresseux : 1 geste par patient
  • L’homme qui avait trouvé son talent et qui avait atteint un niveau de maîtrise ultime.

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Reprendre cette image pour questionner nos clients. « Si nous devions intervenir en un seul point pour soulager votre douleur, lequel serait-il ? »
  • Reprendre cette image auprès des travailleurs en leur demandant quel serait le geste métier qu’ils seraient susceptibles de maîtriser si bien qu’ils pourraient justifier leur salaire rien qu’en l’effectuant une fois par jour.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter