observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

double face

Avec Hubert, nous proposons de traiter un même sujet en deux temps, sous deux angles :
le premier angle est celui de la projection dans la réussite : « comment avons-nous envie de vivre nos réussites ensemble »
le second est celui de ce que l’équipe souhaite affirmer : « comment souhaitons-nous que nos partenaires nous reconnaissent ». Les deux contiennent les ingrédients d’une différentiation que les participants souhaitent formuler.
C’est assez logique de cheminer ainsi mais ce qui me frappe cette fois-ci c’est la séparation jour 1 jour 2 et le fait de revenir sur ce sujet en formulant « l’écho » que chacun souhaite que leur réussite provoque.

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • traiter un même sujet, la réussite de l’équipe, sous deux angles différents. Il y’a quelque chose de l’ordre la bataille navale, comme si nous tentions d’atteindre notre cible par différents bords.
  • le fait de laisser une nuit entre les deux, comme une coupure pour respirer. Nous devrions d’ailleurs les inciter à utiliser la nuit ainsi.

Ce que nous pourrions imaginer :

  • refaire la même journée deux fois. Proposer à un groupe de traiter le même sujet mais en se payant le luxe de rejouer la journée alors qu’en session le temps est une source de stress permanent.
  • Reposer la même question en seconde partie de journée, en assumant.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter