observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

le serment

Paul a eu l’idée de rendre solennelle la phase de clôture de notre formation en demandant à chaque participant de prêter serment. Nous avons appuyé sa proposition en scénographiant le moment : bande de scotch au sol pour délimiter un espace, stock de feuilles A4 pour poser la main, point d’interrogation géant sur un paperboard derrière la chaise pour représenter l’art du questionnement (la formation est une formation « manager coach »). Ça a très bien marché. Les participants ont joué le leu et se sont engagés à mettre en œuvre des choses assez personnelles.

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • Le farfelu d’une telle cérémonie dans un espace professionnel
  • La mise en scène
  • Le fait de soigner le « final »
  • Le fait de rendre plus mémorable l’engagement devant ses pairs plus

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Détourner d’autres moments solennels : l’échange des consentements, la cérémonie de vente dans le luxe, la dernière volonté des mourants, le dernier repas des condamnés.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter