observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

silence

Parmi les idées du groupe de travail de la semaine précédente sur les rituels, il y’eut celle du silence. Avant chaque réunion, 3 minutes de silence, le temps de se calibrer, de se considérer, de donner un peu d’importance à ce qui va se jouer.

Ce que j’aime dans cette pratique expérimentale :

  • Créer de la puissance par le vide
  • Créer du déséquilibre
  • Donner de l’importance en arrêtant le temps
  • Permettre à chacun de se reconnecter, avec soi comme avec les autres

Ce qu’on pourrait imaginer :

  • Comme c’est quand même un peu stressant, trouver une manière de recréer un tout petit peu de confort, soit en commençant par moins de trois minutes le temps que le groupe prenne ses marques, soit en envoyant chacun se promener pour une marche silencieuse de 2 minutes puis de partager la dernière ensemble.
Share this entry
1 Comments
  1. je suggère de remplir ce silence par
    – un temps de respiration
    – un temps d’écoute intense (de un bruit, puis 2, puis tout l’orchestre symphonique)
    – un exercice de gymnastique des doigts
    tous ces exercices permettent de se recentrer pour mieux se concentrer…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter