observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / RECETTES DE L'ANIMATEUR / conduire / Voilà c’est ma chute
Juin 29 2017

Voilà c’est ma chute

Lorsque marjolaine clôtura ainsi son intervention sur les motivations primaires chez codesign-it : Face à un slide de synthèse avec une photo de vague et suite à une phrase d’explication sobre, assise, elle laissa venir   un silence paisible.  Puis sur un ton détaché, comme si elle se parlait à soi-même en constatant que c’était finit, nous dit « voilà c’est ma chute ».

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • L’idée de chute dans une séquence de travail.
  • L’impression que la voix intérieure est venue jusqu’à nous
  • Le décalage entre le ton complètement détaché et calme et l’idée de chute qu’on associe à une animation comique. C’est un truc de clown triste ou de clown.
  • C’est comme si elle était déjà partie, comme si le générique était déjà passé dans sa tête alors que nous découvrions la scène finale.
  • Créer de la complicité avec des participants-convives en nous emmenant derrière le rideau

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Verbaliser plus souvent les titre de paragraphes, éléments de structure dramaturgique. Faire apparaître la structure d’une manière générale et dire ses intentions.
  • Jouer sur le décalage entre l’attitude et le propos.
  • Dire, comme Pepe Mujica ouvrant un discours politique : « je vais essayer de réfléchir tout haut avec vous »
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter