observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

la tête d’exigence

Marjolaine nous apprend une façon de nous figurer le rapport exigence-moyen que nous intégrons face à un défi. Mettez les moyens en bas et l’exigence en haut d’une figure pyramidale et vous avez une large base e moyen ainsi que courte tête d’exigence. Inversez la pyramide et vous avez une courte base de moyens pour ne marge tête d’exigence. L’idée, face au stress, consiste à simplifier son ambition, souvent amplifiée de notre fait et à se rebrancher sur ce qu’on maîtrise.

Ce que j’aime dans ce modèle :

  • Dans le second cas la pyramide a vraiment l’air de nous tomber dessus.
  • Plus qu’une image, c’est un processus qui permet de remettre les choses dans l’ordre qui va bien, leur ordre initial : nous avons énormément de moyens et notre exigence doit s’appuyer sur ce qu’on sait faire et non sur une projection mentale de ce qui doit être reçu.
  • On rejoint la question de la limite entre zone de progrès et zone de panique, limite sensible lorsque nos moyens semblent trop insuffisants pour produire le résultat. En acceptant de détériorer potentiellement le résultat d’un petit cran, on s’assure de ne pas le détériorer en entier sous le coup de l’inhibition.

Ce qu’on pourrait imaginer :

  • Remplir cette figure avec nos exigences et moyens, pour tenter de faire se correspondre à nouveau les deux segments. Si vous êtes sous le coup d’une forte exigence, commencez par la formuler proprement et voyez ce que vous pouvez mobiliser de solide pour y parvenir.
  • L’idée peut être de commencer par la figure inversée et remplir la tête d’exigence avec tout ce qu’on souhaite atteindre, pour, face à cet également, en choisir une qui paraît juste.
  • La forme peut apparaître à mesure que l’on fait l’exercice et ne pas être pré-dessinée.
Share this entry
1 Comments
  1. cette pratique est encore mieux à faire à 2 (comme beaucoup d’autres…)
    car le regard croisé donne encore plus de richesse

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter