observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

les cartes

Lors d’une matinée où nous rassemblions 9 personnes consacrée à un projet sur lequel nous avions déjà beaucoup travaillé avec d’autres, nous avons disposé une carte sur chaque chaise lors de l’accueil. Cette carte représentait soit un partis-pris, soit une question clivante ou irrésolue, soit une nouvelle idée à tester. L’accueil fut rythmé par les explications et partage autour de ces éléments.

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • C’est chouette qu’il y’ait un truc un peu spécial lors de l’accueil. Cela peut-être son nom sur la chaise ou un bouquin, quoi que ce soit mais ça crée un petit plus.
  • Cela donne la parole aux participants sur un matériau qui vient des précédents participants, c’est plus dynamique et plus inclusif.
  • Cela permet de les coller au mur à mesure qu’on avance dans cette phase d’imprégnation. C’est visuel et cela permet de jour avec par la suite, comme avec un vrai jeu de cartes.
  • Les trois couleurs (ou tonalités du banc au gris noir) pour les trois types d’objets.

Ce qu’on pourrait imaginer :

  • Se poser la question en fonction du nombre de participants. Si il y’a 14 participants, quels sont les 14 éléments clé à partager au démarrage.
  • Aller plus loin dans l’usage des cartes. Que les détenteurs s’en servent une fois l’inclusion terminée. Ils pourraient devoir s’assurer que tel partis-pris est respecté, ou que telle question irrésolue soit instruite.
  • On pourrait faire écrire le jeu de cartes par les précédents en fin de session.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter