observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

less is more

Ayant été dans la position de nos participants pendant 2 jours, j’ai été frappé par la simplicité des procédés utilisés et par leur puissance.

Au regard de ça je me rends compte que je dépense beaucoup d’énergie et place beaucoup de mes attentes sur l’élégance, le maillage et la sophistication du design. Et que peut-être que ça ne vaut pas tant le coup que ça. En tout cas je me dis aujourd’hui que le « design d’expérience » est peut-être secondaire au regard de l’efficacité de procédés hyper robustes.

En gros on serait pas là pour se marrer.
Comme je ne pourrai pas m’empêcher d’essayer quand même, disons qu’une bonne pratique serait de faire une première version terrienne de l’agenda d’une journée, la valider (en faisant le parcours participant) et l’enrichir en terme d’expérience.

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • Être orienté résultat
  • Pouvoir répondre de l’efficacité des procédés
  • Se dire que l’expérience est un plus (même si on sait que c’est plutôt un facteur, comme dans l’équation resultat*experience=impact). Et donc qu’on peut, justement, se lâcher puisque la base est assurée.
  • Souvent les clients affichent des attentes vis à vis d’un résultat mais expriment un besoin de changement comportemental, le résultat étant presque un prétexte. Ou seraient-ce les clients qui me choisissent ?

Que pourrait-on imaginer :

  • Fonctionner par couche de travail/niveau de lecture : 1 – résultat 2 – expérience 3 – posture de (co)facilitation
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter