observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / INSPIRATION / performance / slow life

slow life

Myriam m’apprend que lorsqu’elle est sous pression et que tout va très très vite, elle s’emploie à faire une chose simple très lentement. Par exemple vous pouvez prendre le temps de manger du chocolat en ouvrant la plaquette avec un soin méticuleux et lent, comme si vous faisiez de l’unboxing (art d’ouvrir une boite dans la cérémonie de vente).

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • Le paradoxe, opposer l’extrême lenteur et l’inutilité à la course folle. Certains parleront de « désengagement volontaire » (loehr).
  • Le jeu, ouvrir une boîte avec le sérieux d’un apothicaire dosant des produits.
  • Le fait de faire un truc gratifiant, nourrissant, pour soi, à son rythme, lorsque vous avez le sentiment au contraire de vous donner du mal (pour atteindre un objectif dans un temps trop court par exemple)

Ce qu’on pourrait imaginer :

  • Le décliner sur d’autres activités comme aller aux toilettes, mais très lentement.
  • En faire un rituel connu des autres :  » ne me parlez pas je suis en décompression »
  • Le faire sur des activités pros. Tous les 9 mails, être obligé d’en écrire un treeeees lentement.
  • Défaire son sac avec un soin méticuleux.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter