observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

l’anti role-model

Un ami me dit  » on est forcément le connard de quelqu’un, en ce moment même ». Plus tôt dans la journée, le comportement du client d’un magasin de bricolage m’avait abasourdi et la discussion nous mena à cette affirmation.

Ce que j’aime bien dans cette idée :

  • Apprendre à vivre en se sachant détesté a quelque chose d’un passage initiative dans une quête de développement personnel un peu déviante. C’est en tout cas étonnant.
  • Se demander de qui on est « le connard » est instructif. Pour trouver le type dont on est le connard, II faut se demander ce qu’on affirme le plus, comme dans l’exercice du pitch invisible, mais en version obscure.
  • Se demander ce qui chez soi peut déclencher un maximum d’animosité chez un autre est rafraîchissant et peut contribuer à garder une image de soi tempérée.

Ce qu’on pourrait imaginer :

  • Se demander pour on est le type le plus sympa ?
  • Le type le plus drôle ?
  • Le « role model » ?
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter