observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / INSPIRATION / performance / jouer devant personne

jouer devant personne

Le comédien Giovanni Mongiano s’est retrouvé face à une salle vide de spectateurs. Personne n’est venu voir sa représentation. Il décide alors de jouer sa pièce malgré tout, en intégralité, pour personne (nous raconte le technicien).

Ce que j’aime dans cet acte :

  • Le panache, plutôt crever que de renoncer
  • Le plaisir, jouer pour soi
  • L’expérience, qu’est-ce que ça fait de jouer seul devant des fauteuils vides.
  • La performance digne de certains gestes de bravoure de l’art contemporain (je n’y connais rien)
  • L’explication : « j’aurai mal dormi si je n’avais pas joué et que j’étais juste rentré chez moi »
  • Qu’il y ait quelque chose de vertueux à faire quelque chose « d’inutile »

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Qu’un manager fasse sa réunion quoi qu’il arrive
  • Qu’un vendeur ouvre boutique même sans client
  • Se demander ce qui changerait dans le design d’une session si on nous annonce le matin qu’il n’y aura qu’une seule personne, ou juste trois, ou 328 au contraire.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter