observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

le pitch invisible

Il existe une technique pour mieux se connaître qui consiste à demander à vos partenaires d’écrire le pitch « invisible » qu’ils vous voient délivrer. À quel message clé pourraient se concentrer toutes vos prises de paroles ?

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • La formule qui rappelle la main invisible
  • Le fait de prendre conscience de notre identité professionnelle à travers un récit ou un manifeste inconscient
  • Le fait de demander à plusieurs personnes. Je me dis que les nuances que chaque personne apporte au pitch invisible sont elles aussi passionnantes que le pitch lui-même.

Ce qu’on pourrait imaginer :

  • La négociation, le contrat ou l’alliance invisible, en imaginant que vous établissiez une sorte de deal avec vos collègues lorsque vous travaillez ensemble
  • L’objectif invisible, le but que vous poursuivez sans vous en rendre compte
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter