observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Fév 15 2017

la porte

Nous apprenons qu’il existe un usage précis du degré de fermeture des portes dans une entreprise du CAC 40.

Concrètement, il est déconseillé de fermer la porte en entier car cela voudrait dire que l’on fait des secrets, il n’est pas indiqué non plus de l’ouvrir en grand car en fait le Rdv requiert une certaine intimité. Un petit peu plus que 45 degrés semble convenir.

Ce que j’aime bien dans ce phénomène :

  • L’équilibre entre le besoin d’intimité et l’acceptation d’une norme
  • Le fait de matérialiser cet équilibre par des degrés. On avait déjà un exercice qui permettait de trouver la bonne distance entre deux personnes, on a maintenant un dispositif pour prendre la mesure de l’intimité requise entre un groupe et « les gens ».
  • Le fait qu’on ne puisse pas fermer la porte. Cela me paraît absurde et apparement ça ne surprend pas.
  • Y’a t’il une compensation envisageable avec les fenêtres ?
  • Le fait qu’une fois ce code partagé, vous envoyez un message aux participants de votre réunion en fermant plus ou moins la porte car ils savent ainsi le degré d’intimité requis.

Ce qu’on pourrait imaginer :

  • Jouer avec cette dimension en mettant des gradations au sol devant la porte et voir ce qui convient selon le type de Rdv
  • Jouer avec la fermeture des stores également.
  • Codifier cet ensemble de configurations possibles (porte, store, lumière, fenêtre) selon le message que l’on veut faire passer à l’extérieur et à l’intérieur.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter