observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

projeter ses peurs

Avant-hier, nous avions l’objectif suivant à atteindre : obtenir le feedback de 25 participants « sponsors » sur l’agenda qui va engager 260 personnes en mars, dont leurs n-1. L’idée fut de projeter l’agenda sur le mur, recouvert de post-it géants et de leur donner à chacun deux gommettes : une verte pour dire « ce moment de l’agenda est un temps fort » et une gommette pour dire « celui ci est à renforcer ». Le travail suivant consistait à ce qu’ils se répartissent en sous-groupes sur les 8 sujets clé que nous avions identifié (l’intro du séminaire, l’écriture d’un cas …). Le résultat fut utile car nous pûmes identifier un ou deux sujets clés et demander un renfort (plus de contributeurs) sur les sujets clé.

Ce que j’aime bien :

  • Le rendu visuel
  • Le côté engageant, c’est maintenant ou jamais pour pointer les risques
  • Le côté équitable
  • L’appropriation

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Faire un premier exercice consistant à rassembler les personnes par groupe de gommettes rouges et leur demander de formuler proprement leurs craintes, de produire des idées pour renforcer la séquence
  • Faire des groupes de gommettes vertes et leur demander comment faire pour aller encore plus loin
  • Constituer des groupes d’intervention pour le séminaire. Ceux qui ont pointé la 5 ème séquence auront pour mission de tout faire pour qu’elle se passe bien le jour j.
Share this entry
2 Comments
  1. PaulineM

    Bonjour,
    Cet exercice me fait penser à un exercice que l’on utilise dans l’accompagnement du changement. Chaque phase du déploiement est abordée sous l’angle des craintes, des inquiétudes qu’elle peut susciter. Le plus souvent c’est avec le top management que cet exercice est pratiqué et on leur demande non seulement qu’elles sont leurs craintes mais aussi de se mettre à la place des différents métiers, des différents profils qu’ils managent et de formuler les craintes qu’ils imaginent être les leurs.

    Ce que nous pourrions imaginer dans le cadre de la préparation d’un séminaire durant lequel les participants seront amenés à s’exprimer, intervenir, interagir :
    Faire un troisième exercice consistant à se mettre à la place des participants et à exprimer les craintes qu’ils pourraient avoir, ensuite réfléchir à ce qui peut être mis en place en amont en termes de discours et de sensibilisation et bien sûr durant le séminaire.

    Reply
    • talent social

      top. j’aime beaucoup le fait de se projeter dans des « peurs » d’un autre, à différents endroits. Cela me paraît exigeant mais vertueux.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter