observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

un café une question

Lors de l’accueil des participants, demandez-leur d’écrire une question si ils veulent un café. Une question pour les intervenants par exemple. En fait ça marche pas super bien, mais peut-être n’avons-nous pas trouvé

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • le côté prise en otage
  • le fait de mettre au même niveau les nourritures terrestres et moins terrestres
  • le fait de donner quelque chose en arrivant

Ce que nous pourrions imaginer :

  • mettre des enchères : plus vous écrivez de questions, plus vous gagnez des avantages
  • mettre des sanctions : si vous posez des questions sans objet, on vous enlève votre dessert
  • le scénographier, avec un sas, dont on ne peut sortir qu’en écrivant une question

Si quelqu’un a des idées plus ingénieuses, ça nous intéresse.

 

 

Share this entry
2 Comments
  1. Ce que j’aime bien c’est d’associer le moment du café à la question, mais peut-être de laisser ce temps du café pour prendre le temps de poser la question et demander ainsi de rendre la tasse vide avec une question dans la tasse.

    Reply
  2. En commençant un séminaire, une formation ou un workshop, nous posons souvent la question des attentes, c’est à dire avec quoi vous voulez repartir à la fin. De plus en plus, je pose aussi et surtout une question aux participants sur leurs apports, afin qu’ils nous disent avec quoi ils viennent et qu’ils apporteront au groupe pour contribuer à la réussite de la journée. Ils sont surpris et cela les engage. De spectateurs, ils deviennent acteurs…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter