observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

le Spy wall

pour rendre un témoignage plus vivant, demandez aux participants de venir à tour de rôle écrire leurs impressions sur un mur, que vous pouvez divisez en plusieurs espaces. Un espace pour des « idées à voler », un pour des feedback libres, un pour des analogies etc..Proposez-leur de remettre le feutre à quelqu’un de leur choix après leur intervention, qui ne doit pas excéder 3 minutes. Zélie et Natalia l’ont expérimenté aujourd’hui et ça marche bien.

 

Ce que j’aime bien :

  • mettre gentiment le témoin sous tension
  • apporter quelque chose au témoin
  • que personne ne sache sur qui cela va tomber et reste vigileant par anticipation
  • que soit ainsi mis en scène que ce qui importe c’est ce que le groupe capte de ce qui se dit, et non ce qui se dit.

Ce qu’on pourrait imaginer pour aller plus loin :

  • retourner le mur de manière à ce que le speaker ne voit pas ce que le groupe note
  • faire mur « cadavre excquis » sur lequel il s’agit de suivre le fil de ce qui a été écrit précédemment par votre collègue
  • autoriser le témoin à prendre la suite pendant qu’un autre témoin intervient ou que certains participants prennent la parole

 

 

 

 

Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter