observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / RECETTES DE L'ANIMATEUR / concevoir la session / explorer le terrain avant de conduire

explorer le terrain avant de conduire

Isabelle nous apprend que Sena faisait 3 tours sur un circuit avant de concourir : un tour à pied, un tour à vélo et un tour en voiture.

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • Le fait de s’imposer une discipline, le rituel
  • La progression, les sensations sous le pied, sous le pneu, puis sous la pédale.
  • Le fait de devoir emporter un vélo partout
  • Le fait d’entraîner son cerveau en imprimant plusieurs empreintes
  • Le fait de se familiariser avec le circuit, j’y vois un avantage psychologique, car ainsi il y est un peu chez lui.
  • Le fait de réfléchir en marchant

Ce qu’on pourrait imaginer :

  • Avant une session, faire le tour de l’agenda en le disposant au sol, chaque séquence étant un post-it
    Puis accélérer le tempo et choisir par quelles séquences on passe si le temps va trop vite.
  • Jouer différents rôles et voir la journée selon différents angles, l’un jouant le Facilitateur, l’autre le sponsor, un troisième le participant, un quatrième la production…etc
  • La veille, dérouler la journée en temps réel, en se mettant des alarmes qui scandent chaque horaire
  • Se créer un jeu de figurines et de mobiliers miniature pour se jouer une fois les changements d’environnement successifs
Share this entry
1 Comments
  1. PaulineM

    Bonjour,
    Cette histoire sur Sena m’évoque ce qu’un grimpeur fait avant de se lancer sur une voie : il projette sur la voie chacun de ses mouvements, leur enchaînement, se demande par où il va passer, ce qu’il ne doit pas rater, sur quoi il va s’appuyer et regarde et tâte comment la surface se présente.

    Ce que l’on pourrait imaginer :
    Se poser les mêmes questions en début de séance d’animation et les partager : le déroulé de la session, la manière dont les phases s’enchaîneront et s’enrichiront de la précédente, les points clés de la session, ce que nous attendons des participants, ce sur quoi nous allons nous appuyer chez eux et enfin la nécessité de se connaître un peu et que chacun exprime son état d’esprit car le groupe, ses participants et les animateurs sont la matière avec laquelle nous allons travailler/créer ensemble.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter