observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

les vertus de l’ignorance

Lors de l’intervention de Laurent Bibard pour le DU de Codesign, sur les vertus de l’ignorance (ou de la conscience de son ignorance) au sein des organisations, nous avons bien travaillé car nous avons beaucoup douté, au point de se poser deux questions à la fin :

  • quelle croyance se trouve bousculée depuis ce matin ?
  • quelle nouvelle croyance est-elle née ?

Ce que j’aime bien dans cette double question :

  • son côté récursif
  • se poser ces questions peu habituelle
  • que tout le monde sois parvenu à y répondre
  • qu’il soit joyeux d’afficher une croyance disparue, sinon bousculée

 

Ce que nous pourrions imaginer pour aller plus loin :

  • quelle croyance vous paraît-elle désormais dangereuse ? idiote ?
  • quelle croyance ne parvenez-vous pas à bousculer ?
  • quelle croyance trouvez-vous que vos pairs ne parviennent pas à bousculer ?
  • quelles sont les croyances de l’intervenant selon vous ?
  • sur quelles ignorances semblons nous d’accord ?

 

 

 

Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter