observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

le Zapoï

le zappoï est le rituel connu chez les Russes et les Polonais qui consiste, selon une de ses déclinaisons, à s’enfermer dans une pièce ou une maison en bouchant les fenêtres de façon à ne plus avoir de repère temporel, puis à boire, indéfiniment.

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • combiner deux rituels en un : l’alcoolisation et la gueule de bois, qui ne tolère pas la lumière
  • le fait de décider de ne plus avoir de repère temporel, de partir, comme Jacques Maillol dans le grand bleu, à l’horizontal.
  • le fait de ritualiser l’oubli, l’abandon complet

Ce que nous pourrions imaginer :

ritualiser l’abandon, de manière moins toxique, en créant des zones dans nos agendas, sans repère temporel. Je décide à partir de 15h de ne plus être disponible, pour un temps indéfini. Il y’a quelque chose d’héroïque dans le fait de ne se fixer aucune limite de temps et de ne se fier qu’à son instinct qui dira, au bon moment « ça y’est, c’est bon, reviens »

 

 

 

 

Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter