observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

le langage des signes

Je ne connais rien au langage des signes et n’en ai qu’un aperçu grâce au classeur de ma voisine de gauche mais ce qui est frappant c’est que ça semble être un langage littéral et imagé. Pour dire « près », les mains font un geste de rapprochement (comme si on ramassait des noix sur une table), pour dire Grèce on fait comme si on prenait une photo.
Ce qui me plait :

  • Il y’a quelque chose d’empirique, comme au pictionary : par quel signe est-il plus facile de se rappeler la Grèce ? L’appareil photo semble le plus efficace. Pourquoi ? On sait pas mais c’est comme ça.
  • Le langage des signes seraient le révélateur, comme en photo, de l’inconscient collectif ?
  • Le côté littéral est plaisant aussi car pour dire près on doit rapprocher des choses. Est-il plus difficile de mentir en langage des signes ?

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Dans le cadre d’une session, demander à un groupe de restituer un travail dans un langage des signes inventé, pas seulement sans mots mais avec un langage articulé
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter