observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

les phrases de mouvements

En chorégraphie, nous apprenons qu’il existe des « phrases mouvement », ce que je comprends comme une suite articulée et signifiante de mouvements.

C’est peut-être banal pour un danseur, mais pour moi qui n’ai toujours eu qu’un registre limité à 4-5 gestes maladroits en me balançant vaguement d’un pied à l’autre, je suis émerveillé.

Ce qui me plait :

  • Composer une série de mouvements comme on compose un message
  • Choisir d’articuler des mouvements comme on articule des mots et des idées
  • Savoir où on va 4-5 mouvement avant. Avoir de l’avance sur le plan kinesthésique.
  • Les possibilités qu’ouvre l’accès de la danse aux formes verbales, si on poursuit l’analogie : est-ce qu’il existe des haïkus de mouvement ? Des alexandrins ? Des groupes comme l’oulipo ? Des cadavres exquis de mouvements ?

Ce qu’on pourrait imaginer en nous inspirant de cette pratique :

  • Lors des exercices sur la posture (demander aux participants d’incarner par leur posture ce qu’ils vivent aujourd’hui et ce qu’ils aimeraient vivre dans 6 mois), proposer de composer des séquences en s’associant ou en se rangeant dans un ordre qui aurait du sens (de la plus discrète à la plus démonstrative, de la visions la plus dure à la vision la plus soft)
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter