observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / INSPIRATION / communication / impact / we are legion

we are legion

Hier, Philippe Lenoir a eu une super idée lors du « final » d’une session.
Notre intention initiale était de les engager à expérimenter des choses de retour au poste par un procédé un peu sympa pour clore la session.

Philippe ajouta une intention systémique :
les faire aboutir à une thématique commune, par trio de 3, puis aux 23, de façon à ce que leurs efforts aient un effet systémique. Il ajouta à ça un rdv, que nous avons pris pour le 25 Janvier 2017, lors duquel nous ferons le compte de ce qu’ils auront expérimenté.

Le groupe a étonnamment convergé sur un thème, avant même que nous leur expliquions notre procédé diabolique. Ce thème fut « donner du feedback positif de manière régulière à chacun de nos collaborateurs ».

Ce que j’aime dans cette pratique :

  • le coup en trois temps : 1, puis 3, puis 23
  • le fait de faire prendre conscience à un groupe de son poids
  • le rdv à 3 mois
  • le côté éphémère, voire chaotique de la composition de ce groupe, dont les membres n’ont aucun lien opérationnel à priori. C’est un groupe produit par une fonction « random » (il s’agissait d’une formation) et que nous missionnons, ou plutôt qui se missionne et essaye de faire pencher le corps social d’un côté (ici, par le développement du réflexe de feedback positif)
  • l’idée de groupe occulte qui oeuvre en secret

ce que nous pourrions imaginer :

  • comme le proposait d’ailleurs philippe au retour, que chacun parmi les 23, se mobilise pour en engager 3 autres, et nous montons à 92. Un effet pyramide de Ponzi mais en vertueux.
  • de conduire le changement en se basant sur des groupes échantillons « random », à l’inverse de ce qui se fait souvent et qui consiste à missionner des ambassadeurs.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter