observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / RECETTES DE L'ANIMATEUR / conduire / la mise sous tension

la mise sous tension

Guénola a présenté sa matinée sur le bon usage des consignes en nous racontant l’histoire d’une consigne qu’il lui a été demandé de reproduire, qu’elle a laissé passer sans vraiment la lire, et qui a déclenché un tollé en fin d’une session qui se passait bien. Sans rien nous dire de plus sur la consigne coupable, elle nous demande alors d’identifier quels pouvaient bien en être les défauts.

J’aime beaucoup de choses dans ce procédé

  • Le récit qui met dans l’ambiance : la petite consigne qui changea tout
  • Le mystère qui met en tension
  • Le fait de faire émette au groupe les hypothèses plutôt que de descendre une info
  • L’économie de moyens
  • Le fait d’avouer de ne pas avoir été rigoureuse

Cela fait écho aux techniques suivantes :
Mieux vaut 2+2 que 4
Une énigme stimule le cerveau

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Inventer une histoire pour mettre ainsi un groupe « en jambe », en leur disant d’ailleurs qu’on a inventé l’histoire pour les mettre en jambe.
  • Commencer chaque matin ou séquence par une analyse d’un défaut, mais sous cet angle bienveillant : défaut de consigne, défaut de posture, défaut d’intention, défaut d’output, défaut stratégique, opérationnel
  • Faire l’inverse : raconter l’histoire de la consigne qui a fait un carton. Qu’elles pouvaient être ses qualités ?
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter