observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

les booktubeuses

François me raconte qu’il existe des chaînes YouTube à l’audience massive dont le principe est une ado (souvent) qui se filme en train de parler d’un livre.
Que consomment les visiteurs de cette chaîne ?

Un avis ?
Un moment passé avec une lectrice devenue un peu une amie ?
Un avis sur un bouquin pour ne pas avoir l’air bête à l’école ?
Savoir ce que pense la « masse » pour s’y confondre, puisque les booktubeuses  sont suivies par des millions de followers ?

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • Le virtuel au service du réel
  • L’audience folle de certaines de ces chaînes. À ce niveau, Arte pourrait exploser l’audimat de TF1
  • Le fait qu’un bouquin de trouve une place dans le flux quotidien de données qu’absorbe une ado américaine connectée

Ce que nous pourrions imaginer :

  • Des encarts dans 20 minutes pour des livres de théologie ou des traités de contrepoint fleuri
  • Faire parler une booktubeuse de sujets politiques phares
  • Corrompre une booktubeuse et lui faire passer des messages anti Trump
  • Se faire passer pour un ado mainstream alors qu’on a fait des études de science politique hyper poussées pour faire passer ses idées
  • Si on le transpose dans la sphère professionnelle :  À la manière de ces boîtes de conseil qui vous révèlent l’organigramme informel de votre boîte en analysant les flux sur les réseaux sociaux (qui influence qui, qui consulte qui), trouver qui sont les booktubeuses d’une organisation ?
  • Utiliser de rôle en session : la booktubeuse est la personne qui va se filmer en train de parler de ce qu’on a produit. Prévoir les posters Disney et oreillers en forme de coeur pour la déco.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter