observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / RECETTES DE L'ANIMATEUR / prendre des notes / décider de ce qu’on capte

décider de ce qu’on capte

Lors d’une session récente, Hubert et son équipe eurent l’idée de ne pas se charge seuls de capturer les productions de tous les groupes, mais d’associer un membre de chaque sous-groupe, ainsi qu’un consultant chargé du traitement de ces productions. L’idée est de les responsabiliser et de ne pas se retrouver avec 50 fichiers peut-être sans valeur ajoutée.

 

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • « on veut bien faire la voiture balais mais il faut que ça ait du sens »
  • être ainsi sélectif, c’est donner encore plus d’importance à leur production
  • c’est simple et il y’a un côté « qualité de service » qui me plaît bien
  • avoir ce temps à trois a quelque chose de bon, comme un rappel avant l’heure que nous ne sommes pas seuls responsables.

Ce que nous pourrions imaginer :

  • avoir à disposition, lorsque les groupes produisent, la destination de leur production. Pouvoir leur dire : « voilà ce que nous en ferons » est tout simple mais nous ne le faisons pas nécessairement et les sponsors n’en savent pas forcément toujours grand chose d’ailleurs.
Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter