observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

Home / INSPIRATION / scénographie / la position haute

la position haute

On me raconte que chez un notaire, le bureau est sur une estrade et les « clients » sont sur des chaises qu’on pourrait assimiler à des chaises d’écolier. Première réaction on se dit qu’en 2016, appeler un notaire maître depuis sa petite chaise en bois en contrebas est un peu suranné. D’autres diront qu’il y’a comme un problème de tabouret à piano.

Seconde réaction, je trouve finalement amusant de matérialiser une différence de position.

Nous pourrions imaginer se servir d’une estrade en session. Nous n’avons pas d’estrade. Il y’a des petits amphis ou atrium, des salles au mobilier modulaire, des espaces de concentration, des mange debout, mais pas d’estrade, enfin pas beaucoup.

C’est bien aussi, d’expérimenter la position haute (et basse pour ceux sur les chaises)

Dans ce même esprit on pourrait avoir

  • une chaise d’arbitre
  • Une mezzanine
  • Un périscope
  • Un miroir comme dans les Love hôtels japonais

Et tant qu’on y est on pourrait réhabiliter la punition d’aller au coin et y trouver une utilité (les saxophonistes travaillent ainsi leur son)

Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter