observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

la méthode « Disney »

ou plutôt la méthode modélisée par Robert Dilts dans strategies of genius, consiste à se comporter de 4 manières différentes pour innover (si j’ai bien compris) :

  • rêver, chercher de belles idées infaisables
  • implémenter, chercher comment rendre ces idées possibles
  • critiquer, chercher par où ça peut coincer
  • décrire, de manière neutre, le mode opératoire.

 

Ce que j’aime bien dans cette pratique :

  • l’ordre : il est recommandé de suivre un ordre précis, notamment de finir, toujours, par le neutre
  • la simplicité
  • que ce soit presque comme les chapeaux de Bono, mais non. Je trouve amusant de revendiquer une méthodo qui est en fait, sauf erreur de ma part, un morceau d’une autre.

Ce que nous pourrions imaginer :

  • voir ce qui se passe si on change l’ordre des séquences. est-ce que cela a véritablement une incidence ?
  • rajouter des attitudes : chaque attitude pourrait se décliner. Le critique pourrait se déployer en critique con,  critique amusant, critique visionnaire, critique déprimé
  • simplifier encore le nombre de postures : ne garder que le rêveur et le pragmatique
  • raccourcir encore le temps où jouer les postures : ne jouer le critique que pendant 8 secondes, le rêveur que pendant 8 secondes etc..

 

Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter