observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

le vote sans candidat

Génial. Mieux que le consensus : le consentement. Mieux que la démocratie, la sociocratie. Nous avons expérimenté un premier processus vertueux : le vote sans candidat. Tour à tour, chaque membre d’un cercle va se prononcer pour qu’un membre « non candidat » (il n’y a aucun candidat à priori), soit élu à une fonction. Le processus complet, impliquant des reports de voix, des temps d’objections et de célébration est ici :

process vote

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce que j’aime bien :

  • c’est émouvant car chacun dit du bien d’un autre
  • c’est positif et inclusif, car cela conduit chacun à envisager chaque membre du groupe sous un angle très précis qui est celui du job à tenir
  • c’est solennel car il y’a beaucoup d’étapes strictes
  • c’est effectivement favorable au consentement par le relevé d’objections, plus engageant que le binaire pour ou contre
  • c’est ouvert car dans le vote sans candidat tout le monde est candidat
  • c’est « transformant » car l’exposé des arguments peut amener quelqu’un à croire en sa propre candidature

 

 

 

 

Share this entry
1 Comments
  1. Arielle

    Le vote sans candidat, c’est le système du conclave pour l’élection du Pape. Celui qui est élu est souvent surpris ! Une méthode qui a bien des vertus dont le renouvellement, et donc un terrain favorable à l’innovation !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter