observations

n\\\'hésitez-pas à les enrichir

le portrait silencieux

Lors de l’ouverture d’une session avec des participants qui ne se connaissent pas, profitez-en pour leur faire écrire ce qu’ils perçoivent de leurs congénères.

Créer 5 minutes de silence et demandez à chacun d’entre eux de noter les impressions que leur font les autres participants.

Ce que j’aime bien :

  • le fait de commencer par du silence et de créer l’inclusion, discrètement, sans effort
  • le fait de profiter du regard neutre, comme quand quelqu’un vous dit que vous êtes carré alors que vous savez que ce n’est pas votre point fort
  • le fait de commencer par se concentrer sur les autres avec bienveillance

Ce que nous pourrions imaginer :

  • ajouter une contrainte : laissez-les se regarder quelques minutes puis isolez-les de façon à ce que seule la mémoire travaille.
  • ne pas demander les prénoms des participants et demander à chacun le prénom qu’il pense que son voisin a
  • demandez-leur de décrire, non pas la personnalité du participant, mais ce que pourrait être leur relation amicale, où ils se seraient connus etc.

 

Share this entry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter